lundi 16 décembre 2013

Comment expliquer l'Inbound Marketing à votre famille pour Noël ?

Expliquer l'inbound marketing
A chaque repas de Noël passé en famille, toujours ces questions auxquelles je déteste répondre : Quand pensez-vous vous marier ? Pourquoi ne nous as-tu pas rendu visite cette année ? Es-tu sûr de dormir assez ? Cette dernière question certainement relative à mon teint pâlot et aux poches apparentes sous mes yeux.

Mais le pire du pire reste le moment où je dois expliquer à nouveau en quoi consiste mon métier. Face à la question - "Que fais-tu déjà comme travail ?" - je pourrais me permettre de rester vague et de ne pas rentrer dans les détails en expliquant que je fais simplement du marketing et point. Mais je sais pertinemment qu'il y aura toujours un oncle ou une tante pour prendre un malin plaisir à aller chercher la petite bête et demander quelques explications supplémentaires. Et si j'ai alors le malheur d'employer le terme inbound... je suis certains d'obtenir quelques regards hagards puis un silence pesant.

En quoi consiste mon métier exactement ? Il est difficile de répondre à cette question lorsqu'elle est posée par une personne totalement étrangère au concept d'inbound marketing. Pour peu que cet interlocuteur ne soit pas en phase avec les dernières évolutions technologiques liées au web et ne possède pas quelques bases en marketing, une explication à la hâte peut très vite faire l'effet d'une semelle jetée à la mer.

Il existe pourtant un moyen de faire comprendre ce qu'est l'inbound marketing à une audience aussi diversifiée que celle que vous allez retrouver à votre table lors du repas de Noël. Il en existe même au moins quatre.


UTILISEZ DES ANALOGIES

Profitez de l'occasion pour faire le parallèle entre la préparation d'un bon repas et la qualification d'un lead en inbound marketing. Vous pourriez par exemple expliquer qu'envoyer des contacts non qualifiés à vos commerciaux pourrait être aussi incongru que de proposer une tarte aux pommes non cuite à vos invités. Bon, il est vrai qu'une tarte aux pommes qui n'a pas été passée au four peut techniquement être mangée.. au même titre qu'un lead non qualifié peut toujours être appelé pour justement être qualifié par votre équipe commerciale. Je ne vous recommande cependant pas ces pratiques. Votre estomac et vos commerciaux ne s'en porteront que mieux !

Il est évident que vous allez plutôt faire cuire tranquillement votre tarte au four et que vous allez inscrire vos nouveaux leads dans une campagne de lead nurturing. Vous serez ainsi en mesure de servir une tarte aux pommes savoureuse et capable de livrer à vos commerciaux des leads qualifiés bien plus faciles à transformer en clients.

En utilisant quelques analogies pour expliquer l'inbound marketing, vous donnez aux plus néophytes une possibilité de se raccrocher à des éléments tangibles du quotidien. Les analogies sont aussi un bon moyen d'éviter d'utiliser un vocabulaire trop pointu source de confusions et d'incompréhensions.


UTILISEZ QUELQUES EXEMPLES DE MARKETING INTRUSIF

C'est la méthode que j'utilise le plus souvent lorsque "the" question tombe. Il est relativement facile de trouver des exemples de messages marketing intrusifs auxquels vos proches sont régulièrement exposés. Vous connaissez leur habitudes et vous savez à peu près sur quels sites et réseaux sociaux ils passent leur temps.

Ma tante Jacqueline est par exemple scotchée environ 2 heures par jour sur Youtube. Je n'ai qu'à prendre l'exemple de ces publicités plus qu'intrusives dont les 27 premières secondes doivent être obligatoirement visualisées avant de pouvoir enfin avoir accès au contenu demandé. Je sais que c'est un exemple qui va lui parler, je sais également que cette pratique l'agace au plus haut point.

Je n'ai plus qu'à lui expliquer que mon job consiste à faire exactement le contraire. Que je produis et propose du contenu qui n'interrompt pas. Du contenu que ma cible marketing recherche et qui lui est utile. Du contenu parfois même divertissant. Du contenu qui peut prendre la forme de billets de blog, d'emails, de tweets ou d'ebooks. Du contenu rédigé et proposé afin d'éduquer et de renforcer la confiance des quelques personnes qui pourraient être intéressées par mon entreprise.


TENTEZ UN JEU DE RÔLE

Afin de mettre en pratique le plan machiavélique que je vais vous expliquer à l'instant, il vous faudra recruter un complice parmi les invités. Prenez soin de briefer le malheureux loin des oreilles indiscrètes, si possible avant même le début de la soirée.

Vous et votre complice allez vous prêter à un petit jeu de rôle. Vous allez vous mettre dans la peau d'un télé-marketeur et votre invité complice jouera.. bah.. l'invité. Préparez le téléphone de votre complice et réglez le volume de la sonnerie sur le maximum. A tout moment de la soirée et dès que la question fatidique pointe le bout de son nez, trouvez une excuse crédible afin de pouvoir quitter la table quelques instants. Emportez votre téléphone avec vous. Une fois bien caché dans les toilettes, appelez votre complice. Alors à table avec tous les convives, il aura pris soin de décrocher en enclenchant le haut-parleur.

La conversation téléphonique commence alors. Présentez-vous de la manière la plus aimable possible en expliquant que vous vendez des thermomètres de cuisson. Je ne vous précise pas que la dinde est bien entendu déjà cuite et gît au trois quarts dévorée au beau milieu de la table. Assurez-vous que votre complice utilise quelques phrases clés comme : "Vous savez que vous m'interrompez en plein milieu d'un repas de famille !" ou encore "J'aurais préféré recevoir un email personnalisé la semaine dernière, je vous aurais peut-être acheté un de ces thermomètres pour cuire ma dinde !".

Vous pouvez enfin sortir de votre cachette, faire votre entrée en scène et annoncer fièrement : "Vous voyez, le télé-marketing, c'est super lourdingue ! Et bien mon métier consiste à créer un marketing qui aide les gens au bon moment et non pas un marketing qui les ennuie et les pollue !". Fin de la scène.


OU ALORS BOTTEZ EN TOUCHE

Au pire, si l'alcool pourtant consommé avec modération, vous monte déjà quelque peu à la tête et que vous ne vous sentez pas d'attaque pour refaire l'histoire de l'inbound marketing depuis Seth Godin et Hubspot, que vous n'avez pas envie de passer en revue tous les rouages de l'inbound ainsi que les outils et leviers que vous utilisez au jour le jour, il vous reste une dernière solution.


Annoncez le plus simplement du monde : "Je suis payé pour tweeter toute la journée". Si cela peut vous éviter des explications à rallonges qui ne mènent finalement nul part..

Bon courage..

Dans le cas où vous souhaiteriez avoir une discussion plus sérieuse autour de l'inbound marketing et et sur la manière dont je pourrais vous aider à améliorer votre marketing, il vous suffit de m'envoyer ce formulaire de contact !


Vous avez aimé ce billet ? Vous souhaitez recevoir chaque nouveau billet directement dans votre messagerie ? Abonnez-vous à Mercatik !


Publié par 
Lire l'article en anglais sur le Blog Hubspot



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire